Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le journal de enzo

LE MANDAT DE DÉPUTÉ DE THIERRY ROBERT MENACE

ARTICLE DU CANARD ENCHAÎNÉ

LE MANDAT DE DÉPUTÉ DE THIERRY ROBERT MENACÉ

Posté par IPR le Jeudi 24 Septembre 2015 à 08H43

Dans son édition du mercredi 23 septembre 2015, le Canard Enchaîné indique que Thierry Robert pourrait perdre son mandat de député. D'après l'hebdomadaire satirique, la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique estime que son activité de chef d'entreprise est "incompatible" avec son mandat de parlementaire. L'institution a ainsi interpellé l'Assemblée nationale et le ministère de la Justice. Mais c'est au conseil constitutionnel de se prononcer sur une éventuelle démission d'office.

La HATVP s'intéresse particulièrement aux activités immobilières du Saint-Leusien. Puisque d'après le code électoral, le mandat parlementaire est incompatible avec "les fonctions de chef d'entreprise […] exercées dans les sociétés ou entreprises à but lucratif dont l'objet est l'achat ou la vente de terrains destinés à des constructions." Me Creissen, l'avocat de Thierry Robert, a annoncé son intention de saisir lui-même les sages du Palais-Royal.

Pour rappel, ce n'est pas la première fois que le député-maire de Saint-Leu doit faire face à la Haute Autorité. La HATVP avait estimé le 26 juin 2015 que le parlementaire avait dissimulé plusieurs millions d'euros lors de sa déclaration de patrimoine. Le parquet financier de Paris avait alors décidé d'ouvrir une enquête préliminaire.

"Je me réjouis que cette enquête, qui devra être, elle, impartiale et contradictoire, ait été ouverte rapidement, comme j’en avais formulé la demande au Procureur de la République de Paris le 15 juin dernier. Cette enquête pourra établir la manifestation de la vérité sur l’absence totale de fraude fiscale par dissimulation de biens, comme la HATVP a cru pouvoir le prétendre au terme d’une analyse tronquée et erronée de ma situation patrimoniale", avait réagi le président du LPA dans un communiqué.

www.ipreunion.com

Thierry Robert a adressé un courrier au président de Région pour demander des explications sur les nouvelles perquisitionsmenées dans le cadre de l’enquête préliminaire sur l’attribution des marchés de la Nouvelle route du littoral.

"Vous ne pouvez pas rester silencieux face à ces nouveaux épisodes juridiques", indique-t-il avant d’exhorter Didier Robert à "communiquer l’ensemble des éléments qui permettront d’éclairer les élus et les citoyens en attente légitime de réponse".

Mardi dernier, les gendarmes ont procédé à de nouvelles perquisitions au domicile du président de Région et chez quelques-uns de ses proches. En parallèle ils se sont entretenus à la Région avec Vincent Boyer, le directeur de cabinet de Didier Robert.

"Les élus du groupe LPA se doivent d’être vigilants sur ce qui concerne la Région. Comme les Réunionnais, nous sommes en droit de savoir ce qu’il se passe réellement", conclut Thierry Robert.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article